Pour Nathalie Groux, l’extension du Mégarama de Chambly porterait « un coup fatal » au Beaumont Palace

Pour Nathalie Groux, l’extension du Mégarama de Chambly porterait « un coup fatal » au Beaumont Palace

 

La mairesse de Beaumont, Nathalie Groux dénonce le projet d’extension du Megarama de Chambly de 7 à 11 salles de cinéma.  

La mairesse de Beaumont est inquiète : le projet d’extension du Megarama à Chambly, de 4 salles et 322 places supplémentaires, porterait, selon Nathalie Groux, « un coup fatal à notre cinéma centenaire, le Beaumont Palace, d’autant que les objectifs de programmation indiqués dans ce projet correspondent à ceux que nous avons développés (Art et Essai, jeunes publics, accueil des établissements scolaires…) ». Elle estime que l’arrivée d’un Mégarama flambant neuf, en 2015, a coûté presque 5 000 entrées à son aîné beaumontois. Avant son ouverture, Fabrice Millereau, alors maire de Beaumont, avait trouvé un accord avec la Ville de Chambly, alors administrée par Michel Françaix. Le projet initial d’un nombre de salles supérieures au complexe actuel (7 salles), avait été revenu à la baisse. « Promesses de dupes comme en atteste le projet d’extension et l’absence de réalisation des engagements », dénonce Nathalie Groux qui siège, ce jeudi 8 août, à la Commission départementale d’aménagement cinématographique (DRAC), à Beauvais, en compagnie d’Alain Kasse et de Corinne Vasseur, maires de Persan et Champagne où, naturellement, elle fait valoir l’avenir défavorable de la Ville de Beaumont à cette extension. Le Conti, à L'Isle-Adam, est également concerné. Le directeur du cinéma, Franck Gramont, est persuadé que la forte baisse (de 190 000 entrées en 2014, à moins de 120 000) enregistrée, est due à la réalisation du Megarama.

 

BEAUMONT-SUR-OISE

CHAMBLY

PERSAN

NOS VOISINS

Plus d'Articles

Videos

Plus de Videos
Watch the video