La Biennale des Beaux-Arts de Beaumont aux couleurs et aux rythmes du Bénin

La Biennale des Beaux-Arts de Beaumont aux couleurs et aux rythmes du Bénin

 

L’artiste béninois Franck Hantan a joyeusement lancé la XXIIe Biennale des Beaux-Arts de Beaumont, le dimanche 22 septembre à la salle Léo-Lagrange.

En musique, en danse, en chants, en peintures et en sculptures, le « Voyages fantastique » était au cœur du vernissage de la XXIIe Biennale des Beaux-Arts de Beaumont ce dimanche 22 septembre, à la salle Léo-Lagrange. Tout à la fois musicien, danseur, chanteur, peintre et sculpteur, Franck Hantan a captivé le public en évoluant dans le costume princier du Royaume de Dahomey, autour du sens iconographique de ses 40 œuvres présentées à Beaumont jusqu’au dimanche 29 septembre (15 heures à 19 heures).

La bienveillance de l’artiste (photo J.-L. G.).
Les œuvres du peintre béninois (photo J.-L. G.).

 

Les autres exposants : Aizier, Aubry, Bass, Beillard, Michel et Michelle Bourdier, Bregou, Caron, Decamp, Gonzales, Dallot Gogendeau, Delaye, Delemarre, Denise, Denizot, Duserre Bresson, Edmond, Gaveriaux, Gounin, Harduin, Herrmann Bourretz, Hervé, Lalliaume, Ledez, Lesenfans, Li, Loza Laguna, Mignot, Moisan Morel, Mourey, Neyman, N’Guyen-Si, Orihuela, Picard, Quénelle, Ratajczyk, Bouarch Berra, Salgues, Sagnier, Schmitt, Scalpel, Serrand, Teichert, Marie-Paule et Pierre Vignaud.

Qu'en pensez-vous ? (photo J.-L. G.).
Ces skateboards ont droit à une seconde vie (photo J.-L. G.).
Les Gilets jaunes s’invitent à la biennale (photo J.-L. G.).