À Bernes, une marche de 4 kilomètres pour protester contre la construction d’une prison

À Bernes, une marche de 4 kilomètres pour protester contre la construction d’une prison

 

Environ 200 personnes ont manifesté, samedi 26 juin, dans les rues de Bernes, à l'appel du collectif Bernes sans prison. Le cortège a parcouru 4 kilomètres, un aller-retour de la mairie au centre de l’AFPA (Formation professionnelle des adultes) où une maison d’arrêt doit être construite à l’horizon 2027

Parmi elles, le maire de Bernes Olivier Anty et des élus des communes avoisinantes. Présents également, des membres du Club modéliste beaumontois qui craignent la disparition de leur association à résidence sur l'aérodrome voisin. Des salariés de l'AFPA grossissaient les rangs du cortège.

Lancée par le collectif, une pétition papier a déjà été signée par 1 000 personnes et une autre, en ligne, compte également 1 000 signatures.