C'est officiel, le FC Chambly jouera 15 matches au stade Pierre-Brisson à Beauvais

C'est officiel, le FC Chambly jouera 15 matches au stade Pierre-Brisson à Beauvais

 

C’est désormais une certitude : le FC Chambly jouera 15 matches de Ligue 2, la saison prochaine, au stade Pierre-Brisson à Beauvais.

Le FC Chambly et la Ville de Beauvais ont enfin trouvé un accord. Promu en Ligue 2, le club camblysien disputera 15 de ses 19 matches dits « à domicile » au stade Pierre-Brisson (10 178 places), pendant qu’un nouveau stade des Marais sera réalisé à Chambly. Le championnat 2019-2020 s’étend du 26 juillet 2019 au 15 mai 2020. Le principal problème à régler concernait la densité de matches car l’enceinte beauvaisienne compte déjà deux clubs résidants de football et de rugby. Il y aura désormais trois clubs utilisateurs mais les week-ends à trois rencontres au stade Pierre-Brisson sont exclus. Si les calendriers respectifs des équipes prévoyaient un week-end avec trois rencontres au stade, les deux clubs locaux seraient prioritaires, entraînant la nécessité pour le FC Chambly (FCCO) de trouver une solution d’accueil alternative (stade Charléty à Paris) pour l’organisation de la rencontre.

La redevance d’occupation a été fixée à 15 000 € par rencontre à verser par le FC Chambly à la Ville de Beauvais. En outre, sur sa proposition, le FCCO attribuera aux deux clubs beauvaisiens la somme de 5 000 € par rencontre jouée au stade municipal. Compte tenu des risques importants de détérioration de la pelouse, celle-ci sera régénérée complètement en juin et juillet lors de l’intersaison. Pendant la trêve hivernale, un système de luminothérapie sera employé pour redonner de la vigueur à cette pelouse dite « hybride », ce qui entraînera un surcoût de fonctionnement. Le coût global de ces opérations est estimé à 200 000 €. Une panneautique LED en bord de terrain de 50 mètres sera installé pour le sponsoring des trois clubs. Le coût de cet équipement sera partagé entre le FCCO, le Département et la Ville de Beauvais. La Région Hauts-de-France (100 000 €), le Conseil départemental de l’Oise (70 000 €) et la Ville de Chambly (50 000 €) contribueront à l’ensemble des dépenses.