Le Beaumontois Frédérik Legat raconte les plus grands exploits de la Coupe du monde de football

Le Beaumontois Frédérik Legat raconte les plus grands exploits de la Coupe du monde de football

 

Après « Destins maudits du football », le Beaumontois Frédérik Legat vient de publier « Les plus grands exploits de la Coupe du Monde ».

Le football, c’est depuis toujours la passion de Frédérik Legat. Lorsque les stades n’étaient pas fermés aux supporteurs, il encourageait le FC Chambly-Oise, club phare de la région. Le Beaumontois a sûrement eu, lui aussi, besoin d’encouragements pour aller au bout de son deuxième livre sur le football mondial.

Après « Destins maudits du football », publié en 2020, voici « Les plus grands exploits de la Coupe du Monde ». Frédérik Legat en a sélectionné 14, avec cette belle définition de l’exploit : « Rien avant, rien après ». Qui dit exploit dit performance d’une « petite » équipe comme le Chili en 1962, la Corée du Nord en 1966, le Costa-Rica en 1990, l’Arabie-Saoudite et la Bulgarie en 1994. Quand à la RDA de 1974, c’est sans doute autant, voire plus, la portée politique de sa victoire (1-0) face à la RFA, à Hambourg, que sa performance sportive, qu’a retenu Frédérik Legat.

Ce titulaire d’un DEA à la Sorbonne s’est tourné par la suite vers les chiffres en devenant contrôleur des finances publiques. Depuis qu’il s’est mis à l’écriture, il combine ainsi sa passion pour le foot et, tout aussi ancienne, pour l’histoire. Avec une sensibilité pour les ballons qui roulent sur le continent africain : la Tunisie de 1978, l’Algérie de 1982 (avec un témoignage de Nordine Kourichi, l’un de ses héros), le Maroc 1986, le Cameroun de 1990 et, bien sûr, le Sénégal de 2002 qui battit la France (1-0), tenante du titre, en match d’ouverture, à Séoul.

Et ce n’est pas fini. L’ancien triathlète s’attaque désormais à un ouvrage marathon, un « Précis de géopolitique du football », allant de 1914 à 2002. « Un truc de fou », dit-il, tant le travail de recherches et celui de l’écriture est « considérable ».

. 348 pages ; Prix : 19 € (6 € en Ebook). Édition Spinelle.